1 - A promouvoir le métier, qui n'est pas reconnu, comme l'ensemble

des professionnels le souhaiterait,
2 - A respecter la Sécurité Routière
3 - A vouloir défendre les intérêts des professionnels et les rendre
plus solidaires,
4 - A vouloir être présente dans toutes les commissions et réunions
de dépannage-remorquage nationales et régionales
5 - A respecter la liberté de penser et les choix de chacun (usagers

de la route)

6 - L'ADAF n'est pas un syndicat mais une association qui se veut
solidaire de tous ses membres et où chacun peut trouver son
identité et s'exprimer.